23 nov. 2014

7 à la maison!

Ca y est on a eu une réponse positive, au mois de février nous accueillons Boeun à la maison, une jeune sud coréenne qui vient apprendre le français et me donner un coup de main en échange. Voilà l'aventure jeune fille au pair est lancée!

De l'intérêt d'avoir un médecin à domicile

La journée démarre tranquillement nous n'avons que les 2 garçons, Noémie est chez une copine depuis la veille.
-Récupération de Noémie à 14h, je devrai dire récupération d'un petit dragon furax que ses parents soient venus la chercher et encore  plus furax de retrouver son frère Basile qui n'a qu'une envie jouer avec elle (envie non partagée visiblement)
-Passage à la sieste Martin s'endort mais est réveillé 30 minutes plus tard par Basile qui a décidé de crier partout qu'il voulait changer de sœur, laquelle hurle également depuis sa chambre qu'elle en ras le bol de sa mère, son frère,...
-J'essaye de somnoler en tendant une oreille et fini par descendre car je n'entends plus les garçons. Ils se sont cachés dans l'arrière cuisine et je les soupçonne de manger les gâteaux. Je décide que je peux laisser faire et m'octroyer 15 minutes de repos
-Grosse erreur, ils ont pris mon sac à main et Martin a croqué toutes la boite de vitamines qui s'y trouvait. Appel Colin en panique pour décider s'il faut déclencher un lavage d'estomac (vu la quantité de vitamine C, il aura peut être du mal à dormir le soir mais rien de grave)
-Colin prend les 3 enfants pour bricoler avec lui, Martin joue derrière la porte et Colin lui coince 2 doigts sous celle-ci, hurlements, hématome sous l'ongle, il faut percer et faire un beau pansement.
-Pendant ce temps, Basile n'a rien trouvé de mieux que d'ouvrir mes boites de lentilles journalières pour découvrir le monde, grrrr, grrrrr, je vais l'étriper lui et sa curiosité

Bilan de la journée: grâce à la présence de Colin on a évité 2 fois d'aller aux urgences pédiatriques. Vivement dimanchepour voir ce qui nous attend :)

16 nov. 2014

C'est tellement rare

Il faut le noter pour l'histoire, les trois ont fait la sieste.... Il aura fallu 2 heures d'escalade dans un entrepôt non chauffé pour avoir raison des trois en même temps.... Qu'est-ce qu'il va falloir inventer quand ils seront quatre !

Première de l'hiver

Allez il fallait bien commencer, après une série de rhumes que l'on se partage sans compter, voici la première gastro de l'hiver et le résumé de Basile:"J'ai vomi des fesses et de la bouche", il aurait pu préciser que maman éponge derrière ;)

la machine à nuages

Tout est dans le titre, passage en voiture devant une centrale nucléaire, Basile qui est encore jeune pour comprendre la notion du nucléaire en déduit tout simplement que c'est une usine à nuages

14 sept. 2014

We montagne avec les 2 grands

Pour une fois que Martin est en vadrouille chez les grand-parents, on saute sur l'occasion pour emmener Noémie et Basile dormir en refuge.....
Premier jour: Départ un peu tardif (mais habituel pour la famille), on monte la piste tranquillement (1h45 de marche). Noémie et Basile se battent pour être devant.

On entend Basile crier :"Maman, maman, Noémie va se prendre une ..... (il  cherche son mot) une échalote (petite confusion avec châtaigne)"

L'arrivée au refuge se fait au bon moment, le soleil se couche et le froid est présent. Ils découvrent le repas collectif et personne ne chipote pour finir son repas, un petit plaisir pour eux, on évite le déshabillage (on a pris le minimum car chacun porte son sac et ses affaires), le lavage de dents, la douche mais comme dit Noémie "il ne manque pas le bisou".

La nuit est rude pour les parents, Basile réveille le dortoir car il a rêvé d'une araignée près de lui et ensuite l'un et l'autre se collent à moi plusieurs fois, c'est mignon mais impossible de dormir avec les cheveux de Noémie sous le nez et les jambes de Basile sur le ventre.....

On les sort dans les premiers du dortoir pour vite aller voir le lever du soleil. Ils sont bien équipés (gants et bonnet), les dernières minutes d'attente dans le froid sont longues mais ils sont récompensés, on peut enfin allez prendre le petit dej.

Pour cette deuxième journée, presque 7 heures de marche mais peu de dénivelé (nous sommes des bourreaux d'enfants) avec des pauses pour ramasser les myrtilles (une récolte de 1,3 kg), reste plus qu'à faire la confiture.

On mange des chamallows rebaptisés "charamels" par Basile..... Hop ils profitent de la piscine et j'ai bon espoir de les coucher tôt ce soir..... tout ça pour ça!

30 août 2014

La question choc?

Au petit déjeuner devant la belle-mère et un des beau-frère, Noémie me demande l'air de rien :"T'es vierge, maman?"
Euh, un ange passe autour de la table :"c'est à dire, ma puce?"
"Comme la vierge Marie, maman!"

Je ne suis pas sûre d'avoir beaucoup de points communs avec la vierge Marie ma puce ;)